Dimanche 15 décembre 2019

Chasse aux tableaux

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 24 septembre 2004 - 214 mots

LONDRES - Une nouvelle foire dédiée aux beaux-arts ouvrira ses portes à Londres en juin 2005 sous la houlette de Lorenzo Rudolf, vice-président de l’International Fine Art Expositions (IFAE).

Organisatrice de « Palm Beach ! », l’IFAE lance sa première bouture européenne, après avoir annulé au printemps la foire d’antiquaires prévue en octobre à New York. Hébergée par les bâtiments des Burlington Gardens de la Royal Academy, cette initiative trouvera-t-elle sa place dans le calendrier encombré des foires, trois mois après Tefaf Maastricht ? « Maastricht compte pour 50 % des exposants en arts décoratifs et peut-être seulement pour 25 % de exposants en tableaux anciens. De son côté, Londres est une place forte pour ce secteur et il ne faut pas négliger l’argent des Britanniques », déclare le marchand Konrad O. Bernheimer. Ce nouveau salon risque en tout cas de donner le coup de grâce à la foire brinquebalante de Grosvenor House. En s’ouvrant aux poids lourds de l’art moderne au moment des ventes londoniennes, il creuse son nid pour profiter du moratoire britannique en matière de droit de suite. Précédant de peu Art Basel, il fait la nique au mastodonte helvétique que Lorenzo Rudolf a dirigé pendant une dizaine d’années… Mais n’est pas Bâle qui veut : à moins de changer de lieu, ce nouveau salon ne pourra compter qu’une quarantaine d’exposants.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°199 du 24 septembre 2004, avec le titre suivant : Chasse aux tableaux

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque