Jeudi 19 septembre 2019

Belgique : vers les plages

Le Journal des Arts

Le 1 juillet 1994 - 312 mots

L’été voit traditionnellement la migration des galeries vers les plages huppées de Knokke.

Les présentations d’ensemble y sont nombreuses : de la On-Gallery qui présente Jan Fabre, Dine Bogaerts, René Guiette, Arman et quelques pièces intéressantes de Mark Verstokt (jusqu’au 24 juillet) à la vingtaine d’artistes de la Galerie In Situ présentée au Scharpoord. Vera Van Laer présentera les sculptures de l’Allemand Kaeseberg (jusqu’au 24 juillet) ; Luc Pieters les œuvres de Wallace Ting (jusqu’au 16 juillet) et André Simoens les photographies de Bie Peeters qui sont autant de portraits sensibles du Pérou contemporain (jusqu’au 11 juillet).

À Saint-Gilles, Its-Art-Ist profitera de l’été pour exposer jusqu’au 10 juillet, les travaux de Cécile Massart. Sous l’apparence normalisée d’un travail mécanique, l’artiste découvre dans l’informatique les embryons d’un vocabulaire plastique rigoureux, cohérent et néanmoins suave. Ainsi, l’image démultipliée module-t-elle à l’infini une palette lumineuse, qui se déploie en une longue ligne mélodique.

À Saint-Gilles toujours, Serge Goyens de Heusch qui œuvre de longue date à la reconnaissance de l’art contemporain en Belgique, offre jusqu’au 16 juillet les cimaises de sa fondation à la rétrospective des œuvres de Suzanne Thienpont. Retraçant plus de soixante années de création, l’exposition mérite le détour pour les œuvres matiéristes sur papier : étrange synthèse de la fluidité de la couleur et de la résistance du sable. Comme si l’encre pouvait devenir concrétion, et cristalliser le geste en un désir épuré.

Avec la cinquième édition de l’"Été de la photographie", Anvers retrouve son rôle de métropole culturelle. Parmi les nombreuses initiatives, la Galerie Jamar affichera quelques grands noms de la création contemporaine : Joseph Beuys, Marcel Broodthaers, Guillaume Bijl ou Jef Geys (jusqu’au 23 juillet). Toujours dans le même contexte, mentionnons encore "Anachronism Abroad" chez Annette De Keyser qui nous propose les mises en scène de Wouter Deruytter ainsi que les travaux conjoints de McDermotte et McGough (jusqu’au 23 juillet).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°5 du 1 juillet 1994, avec le titre suivant : Belgique : vers les plages

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque