Vendredi 23 février 2018

Au paradis des bibliophiles

La Foire internationale du livre ancien fête son dixième anniversaire.

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 11 décembre 2008

Grande fête du livre, la Foire internationale du livre ancien (Fila), soufflera sa dixième bougie, du 14 au 17 mai, à la Maison de la Mutualité. Des livres rares de grande valeur côtoieront des ouvrages plus modestes, accessibles à tous.

PARIS - C’est le paradis des bibliophiles : une immense librairie offrant 20 000 ouvrages, que l’on peut compulser, feuilleter au gré de ses envies, et acheter. La Foire internationale du livre ancien est une des grandes manifestations européennes, aux côtés de celles de Londres, Milan et Stuttgart. “Elle accueillera cette année 77 exposants, dont un tiers viennent de province, un tiers de l’étranger et un tiers de Paris, explique Emmanuel Lhermitte, président du Syndicat du livre ancien qui l’organise. Les livres présentés ne seront pas réservés à un public aisé. On trouvera des ouvrages en vente à partir de 300 francs.”

Diver­sité, tel sera le maître mot de la manifestation, qui proposera des ouvrages de littérature, d’histoire, de voyage, de sciences, mais aussi d’ésotérisme et d’économie, sans oublier les livres pour enfants.

Rodolphe Chamonal présentera un Livre d’heures à l’usage de Chartres, dont l’illustration originale qui orne les marges est un extraordinaire travail enluminé de près de 180 peintures populaires, d’une facture souvent grotesque. Autre ouvrage important, le Théâtre de la Turquie de Michel Fébure, détaillant les mœurs, coutumes et religions des peuples de l’Empire ottoman, un exemplaire en maroquin vert aux armes de Madame Victoire (95 000 francs). Patrick et Élisabeth Sourget, de la librairie Manuscrits et livres précieux, à Chartres, exposeront le Tiers livre de Rabelais, imprimé en 1546, le plus ancien exemplaire en mains privées (695 000 francs) : “Le Tiers livre s’ouvre avec un prologue où l’auteur tourne en ridicule tous ceux qui n’aiment pas ses livres. Pantagruel y occupe le pays qu’il vient de conquérir : la Dipsodie (...) Panurge l’aide en faisant tout de travers et en philosophant”. Sur leur stand figurera également une édition originale de La Princesse de Clèves, parue le 17 mars 1678, et conservée dans ses élégantes reliures de l’époque en veau brun décoré (325 000 francs). La poésie sera à l’honneur à la librairie Valette, grâce un ouvrage renfermant 30 eaux-fortes originales de Louis Legrand qui illustrent des poèmes de Baudelaire, Mallarmé, Rimbaud et Verlaine (85 000 francs). Pierre et Michel Dreyfus présenteront également une édition originale du premier livre de Léon-Paul Fargue, Tancrède, avec des annotations et commentaires de la main de l’auteur (100 000 francs). Poésie toujours sur le stand de la librairie Le Tour du Monde, qui exposera une édition en partie originale du recueil Paroles de Jacques Prévert. Les plats de la reliure comportent chacun un collage réalisé par le poète (3 500 francs). Seront aussi proposés, durant toute la foire, de nombreux ouvrages à des prix plus modestes, de 300 à 1 000 francs, tels ces livres de gastronomie sur le vin, les fromages ou le pain chez Rodolphe Chamonal. Au programme de cette dixième édition, enfin, une exposition des trésors de la Bibliothèque municipale de Rouen.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°60 du 9 mai 1998, avec le titre suivant : Au paradis des bibliophiles

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque