Mercredi 12 décembre 2018

Au Bois Muralt

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 7 janvier 2000 - 160 mots

Les 18 et 19 janvier, Christie’s South Kensington dispersera la collection de 1 000 meubles, tableaux, objets d’art, estampes, tapis et livres rassemblés par une « famille noble européenne » au Bois Muralt.

On attend un million de livres sterling (près de dix millions de francs) de cette vacation, au cours de laquelle seront notamment proposés un surtout de sept pièces en biscuit de porcelaine baptisé la Chasse (15 000-20 000 livres), réalisé à Sèvres vers 1879, un bureau plat Louis XV (20 000-30 000 livres), ou encore une paire de vases de jardin en bronze copiant ceux qui se situent entre le parterre du Nord et celui du Midi au château de Versailles (12 000-18 000 livres). Parmi les tableaux, on distinguera une paire d’huiles sur toile de Hendrick Willem Shweickhardt (1746-1797), représentant des scènes de la vie à la campagne, et un Banquet vénitien et une Salle de jeux du cercle de Giandomenico Tiepolo (15 000-20 000 livres).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°96 du 7 janvier 2000, avec le titre suivant : Au Bois Muralt

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque