Arts décoratifs du XXe siècle

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 septembre 2009

PARIS - Les arts décoratifs du XXe siècle seront à l’honneur, le 30 septembre à Drouot sous le marteau de Claude Aguttes.

Une monumentale table de conférence de 16 mètres de long (est. 120 000 euros), au plateau en aile d’avion pouvant accueillir 44 personnes, sera l’un des lots-vedettes. Signalons encore un vase aux libellules d’Émile Gallé (est. 4 000 euros) ; une console en fer forgé par Edgar Brandt (est. 50 000 euros) ; et un rare et important fixé sous verre par René Buthaud, représentant une Diane chasseresse (est. 120 000 euros). Parmi les créations originales de la seconde moitié du XXe siècle, notons la façade complète d’un chalet près de Grenoble par Jean Prouvé (est. 40 000 euros), en aluminium ondulé, ainsi qu’un cabinet pyramidale en Plexiglas à dix-sept tiroirs par Shiro Kuramata (est. 15 000 euros).

Rens. 01 47 45 55 55, www.aguttes.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°309 du 18 septembre 2009, avec le titre suivant : Arts décoratifs du XXe siècle

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque