Samedi 17 novembre 2018

Artissima fête ses dix ans

La foire de Turin attire toujours autant de galeries étrangères

Le Journal des Arts

Le 24 octobre 2003 - 587 mots

La foire internationale d’art contemporain de Turin, Artissima, fête sa dixième édition. Pari réussi pour Roberto Casiraghi, qui a souhaité faire de cet événement une alternative bienvenue à Artefiera, autre foire d’envergure internationale qui se tient en janvier à Bologne. Les galeries sont pour la majorité étrangères avec, en première ligne, la France, l’Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis. Les artistes confirmés et émergents se côtoient sans fausse note, avec notamment une section réservée aux plus jeunes, “New Entries”?, et un concours organisé sous l’égide du café illy, “Present Futur”?.

 TURIN - 1994-2003. Une décennie d’éditions réussie pour une foire comme Artissima, qui doit faire face à la concurrence d’une grande manifestation artistique et commerciale en Italie, Arte Fiera. Devant le colosse bolognais, Artissima la Turinoise a préféré renoncer à ses aspirations de compétition pour se poser en tant que foire alternative. Le directeur, Roberto Casiraghi, s’est efforcé de donner une identité précise à l’événement, l’inscrivant selon deux critères : l’internationalité et la présentation de l’art le plus actuel. Cette année, la foire doit compter avec un calendrier particulièrement chargé, où, pendant le mois d’octobre, la FIAC, Art Cologne et Frieze Art Fair à Londres se suivent en file indienne. Les dates, du 6 au 9 novembre, comme le retour à son ancien siège, le Lingotto, devraient profiter à la manifestation, qui souhaite célébrer son anniversaire en renouvelant, à défaut de le surpasser, le succès obtenu en 2002. La foire rassemble 180 exposants, dont 60 % viennent de l’étranger. Parmi les plus fidèles figurent les galeries françaises, avec cette année Air de Paris, Chez Valentin, Cosmic, Frank, &: gb agency, Les Filles du Calvaire, Maisonneuve, Kamel Mennour, Nathalie Obadia, Emmanuel Perrotin, Praz-Delavallade, Galerie RX, Pietro Spartà et Anne de Villepoix. Les espagnoles (14) sont tout aussi nombreuses, suivies des londoniennes (13) et des américaines (11).
La création émergente a sa section, avec “New Entries”, dédiée aux galeries d’avant-garde actives depuis cinq ans au plus et réparties sur seize stands, ainsi 404 arte contemporanea de Naples, Lorcan O’Neill Roma – un ancien de l’équipe d’Anthony d’Offay installé depuis peu à Rome –, la très tendance kurimanzutto de Mexico City (qui travaille avec Gabriel Orozco) et la galerie Frank de Paris.
“Présent Futur” réunit les projets spécialement conçus par seize artistes âgés de moins de 40 ans parmi lesquels un jury formé de quelques collectionneurs internationaux désignera le gagnant du prix illycaffè. Cette récompense permet, entre autres, de réaliser une nouvelle série de tasses de collection pour la maison de Trieste. Sont notamment sélectionnés cette année : Anthony Goicolea (Aurel Scheibler, Cologne), Kerstin Kartscher (Giti Nourbakhsch, Berlin), Rodney McMillian (Finesilver/FYI, San Antonio, Texas), Hans Op De Beeck (Spazio Erasmus Brera, Milan), Françoise Pétrovitch (Galerie RX, Paris), Riccardo Previdi (Massimo Minini, Brescia), Tobias Putrih (Gregor Podnar, Ljubljana), Brad Tucker (Inman, Houston, Texas), Luis Valverde (Espacio Minimo, Madrid) et Yin Xiuzhen (Prüss & Ochs Gallery, Berlin).
Comme chaque année depuis 1997, l’Association Artissima fait profiter des fonds alloués par la région Piémont et la Fondation CRT à deux musées majeurs d’art contemporain de la région, le Castello di Rivoli et la Galleria Civica d’Arte Moderna e Contemporanea de Turin. C’est aux directeurs des deux institutions, respectivement Ida Gianelli et Pier Giovanni Castagnoli, membres du Comité scientifique de la foire, qu’il revient ensuite de procéder à l’acquisition d’une ou de plusieurs œuvres de leur choix. En l’espace de six ans, le montant de ces acquisitions a totalisé 900 000 euros.

Artissima

Du 6 au 9 novembre, Lingotto Fiere, via Nizza 294, Turin, 11h-20h, www.artissima.it

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°179 du 24 octobre 2003, avec le titre suivant : Artissima fête ses dix ans

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque