Dimanche 25 octobre 2020

Artcurial sur les chapeaux de roue

Par Éléonore Thery · Le Journal des Arts

Le 25 février 2015 - 100 mots

Les ventes organisées par Artcurial pendant le salon Rétromobile ont été un véritable succès. La maison a totalisé 46 millions d’euros, au-delà l’estimation. La collection Baillon, cet industriel français qui a sauvé de la casse plusieurs dizaines de modèles entre 1950 et 1970, a été vendue intégralement, pour 25 millions d’euros. Plusieurs records ont été signés, dont l’un pour une Ferrari 250 GT SWB California Spider de 1961 ayant brièvement appartenu à Alain Delon, cédée 16,3 millions d’euros. Au-delà des beaux résultats, il faut également souligner le succès médiatique et public de l’opération (plus de 15 000 visiteurs par jour).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°430 du 27 février 2015, avec le titre suivant : Artcurial sur les chapeaux de roue

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque