Lundi 17 décembre 2018

Art tribal : des résultats décevants

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 12 mai 2000 - 115 mots

La vente conduite par Me Charbonneaux, le 21 avril à Drouot, n’a pas enregistré les résultats escomptés. Lorsqu’elles ont trouvé preneur – près du quart des lots proposés sont restés invendus –, les pièces maîtresses provenant de la collection Arman tout comme de nombreux autres objets n’ont pas atteint les prix attendus.

De plus, une vingtaine de lots, dont la totalité des œuvres Nok, ont été retirés de la vente (lire page 2). Malgré tout, un casse-tête de guerre « Siriti » ou « Gugu », minutieusement sculpté, a triplé son estimation à 46 000 francs, tandis qu’un vase Maya en céramique vernissée, estimé 25 000 à 35 000 francs, était adjugé 53 000 francs.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°105 du 12 mai 2000, avec le titre suivant : Art tribal : des résultats décevants

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque