Samedi 15 décembre 2018

Art et gestion de patrimoine

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 21 janvier 2000 - 142 mots

Le Club parisien des professions financières organise le 29 février un débat autour de l’art en tant qu’actif patrimonial.

L’art avait séduit le monde de la finance dans les années quatre-vingt, très spéculatives. Qu’en est-il aujourd’hui ? Quels sont les atouts et les contraintes de ce marché ? Peut-on réaliser des profits intéressants en investissant dans l’objet d’art ? Comment tirer avantage des montages juridiques et quels sont les intérêts fiscaux, pour une entreprise, un particulier ? Voici les grandes questions qui seront abordées par les professionnels de l’art et de la finance, notamment Jean-Pierre Camard (expert), Me Dominique Ribeyre (Drouot) et Bertrand du Vignaud (Christie’s).

Le 29 février à 18h30, Salle des ventes du Palais des Congrès, porte Maillot, entrée 250 francs. Inscriptions : Centre national des professions financières, 20 rue de l’Arcade, 75008 Paris, tél. 01 44 94 02 62.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°97 du 21 janvier 2000, avec le titre suivant : Art et gestion de patrimoine

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque