Art Cologne relève la tête

La durée baisse, le niveau monte

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 décembre 1996

En compétition directe avec la nouvelle foire European Art Forum de Berlin, Art Cologne a réduit sa durée de 11 à 8 jours et le nombre de ses exposants de 349 à 279, mais elle demeure plus internationale que sa nouvelle rivale.

COLOGNE. Puisque l’art conceptuel était particulièrement présent à Berlin, les techniques traditionnelles étaient tout spécialement à l’honneur pour le trentième anniversaire d’Art Cologne : peintures, sculptures et arts graphiques proposés dans la section moderne, moins étoffée qu’à l’habitude, étaient de bien meilleure qualité cette année. Les galeries hollandaises, belges, françaises, italiennes et espagnoles étaient aussi nombreuses qu’auparavant, contrairement aux marchands anglais et américains. Mais ces défections ont été en partie compensées par un afflux de galeries japonaises, australiennes et néo-zélandaises. Les ventes ont semble-t-il dépassé les projections les plus optimistes, notamment pour les œuvres peu chères et de prix moyen.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°31 du 1 décembre 1996, avec le titre suivant : Art Cologne relève la tête

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque