Mardi 11 décembre 2018

New York

Art ancien à l’Armory

La seconde édition de l’International Fine Art Fair

Le Journal des Arts

Le 1 mai 1995 - 346 mots

À l’heure où les salles des ventes semblent les seules à proposer des œuvres anciennes, tableaux ou dessins, c’est avec un intérêt redoublé qu’on attend l’ouverture de la seconde édition de l’International Fine Art Fair, à l’Armory de Park Avenue, le 11 mai.

NEW YORK - Organisée par Brian et Anna Haughton, l’International Fine Art Fair est la seule foire américaine à se concentrer sur les œuvres (tableaux, dessins, sculptures) antérieures au XXe siècle. Dès sa première édition, l’an dernier, elle s’est imposée comme un événement de tout premier ordre sur la scène artistique new-yorkaise.²

Parmi les soixante-seize participants, dix-huit seront là pour la première fois, dont les galeries de peinture ancienne de Jonckheere, Clovis Whitfield, Robert Noortman, et Harari & Johns, ainsi que les galeries de dessins Kate Ganz, la Scala et Spink & Son.

Neuf marchands d’art ne reviendront pas cette année : Patrice Bellanger, Browse & Darby, Hilmar Klempke, Daniel Katz, Patrick Perrin, Charles Plan, la galerie Sarti, Ursus Book et John & Paul Herring. Certains se sont désistés du fait de leurs nombreuses participations à différentes manifestations.

Patrick Perrin, par exemple, était présent à Maastricht et a préféré se réserver pour l’October Fine and Decorative Arts Fair. William Darby a choisi, lui aussi, la foire du mois d’octobre : "Nous venons de participer au Chicago Contemporary Art Show, qui a duré une semaine et vient de s’achever juste avant le début de la foire de New York", explique-t-il. "Ces dates nous posent des problèmes : nous ne pouvons pas nous permettre d’être absents de Londres aussi longtemps."

Tous les marchands interrogés se sont félicités de l’International Fine Art Fair, à l’exception de Daniel Katz, qui a émis certaines réserves sur les procédures de sélection : "Je déplore qu’on demande aux marchands de certifier entre eux leur marchandise. Mieux vaudrait s’en remettre à des experts indépendants. Que cela plaise ou non, ces foires suscitent de l’animosité entre les exposants, et ils profitent de la sélection pour régler leurs comptes."

International Fine Art Fair, New York, Armory, Park Avenue, du 11 au 16 mai.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°14 du 1 mai 1995, avec le titre suivant : Art ancien à l’Armory

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque