Dimanche 27 septembre 2020

Apichatpong Weerasethakul - en galerie

Galerie Torri – Paris-3e du 29 avril au 28 mai 2016

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 20 avril 2016 - 114 mots

Remarqué pour ses films Tropical Malady (2004) et Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures (Palme d’or du Festival de Cannes 2010), le cinéaste thaïlandais Apichatpong Weerasethakul est également plasticien.

Pour sa deuxième exposition personnelle en France – sa première était au Musée d’art moderne de la Ville de Paris en 2009 –, l’artiste, qu’on appelle aussi « Joe », dévoile chez Torri une dizaine d’œuvres inédites (vidéos, films, photographies) qui, à l’instar de son cinéma envoûtant, font la part belle à la nature, à l’héritage culturel, à la mémoire ainsi qu’à la frontière flottante entre les vivants et les morts. Les prix vont de 6 500 à 30 000 euros.

« Apichatpong Weerasethakul »

Galerie Torri, 7, rue Saint-Claude, Paris-3e, www.galerietorri.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°690 du 1 mai 2016, avec le titre suivant : Apichatpong Weerasethakul - en galerie

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque