Jeudi 12 décembre 2019

Anna Atkins plébiscitée

2,3 millions de francs pour des photographies

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 27 mars 1998 - 346 mots

La vente de photographies réunissant notamment des œuvres d’Eugène Atget, Robert Demachy, Laure Albin-Guillot et Anna Atkins, organisée par l’étude Pescheteau-Badin, Godeau et Leroy à Drouot Richelieu le 14 mars, a enregistré de beaux résultats et attiré un large public d’amateurs.

PARIS - “Ce résultat dé­montre que Paris occupe une place très importante pour les ventes de photographies anciennes et confirme le succès obtenu par notre étude lors de la vente Disdéri”, déclare Me Antoine Godeau. L’ensemble de cyanotypes d’algues d’Anna Atkins, adjugé à un client d’outre-Atlantique pour 710 000 francs, doublant son estimation haute, a confirmé, si besoin était, l’intérêt porté par les collectionneurs de photographies étrangers à la place parisienne. Autre beau succès, un tirage de Gustave Le Gray, Le Saïd dans le port de Sète, parti à 80 000 francs et doublant également son estimation haute. Un ensemble de photographies spirites des années 1900, sur lesquelles on devine apparitions et autres ectoplasmes, n’a pas manqué d’envoûter un collectionneur qui l’a emporté pour 46 000 francs. Un autre lot rassemblant plus de 500 photographies françaises des années 1855 à 1880, très demandé lors de l’exposition qui a précédé la vente, a été adjugé 64 000 francs. Par ailleurs, deux institutions ont préempté des tirages  de Charles Marville : le Musée d’Orsay s’est porté acquéreur à 160 000 francs d’une série de 30 inédits du photographe et de son assistant Charles Delahaye, et la Direction du Livre a acquis pour 7 000 francs des tirages représentant des rues de Paris.

Autres résultats attendus, ceux des tirages d’Eugène Atget. Deux de ses photographies – notamment Marchands de nouveautés, rue Mouf­fetard – ont réalisé de bons prix (20 500 francs), tandis que d’autres peinaient à atteindre leur estimation haute, tel le lot Saint-Ouen. Ancien châ­teau ; Ancien couvent des Carmes ; Nice. Olivier. Même constatation pour les nus féminins de Robert Demachy qui n’ont pas toujours suscité l’enthousiasme, tout en maintenant cependant leur cote quand les tirages étaient de qualité. Rendez-vous est pris pour la prochaine vente de photographies anciennes organisée en septembre par Me Antoine Godeau.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°57 du 27 mars 1998, avec le titre suivant : Anna Atkins plébiscitée

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque