Vendredi 4 décembre 2020

Abstraction versaillaise

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 23 juin 2006 - 76 mots

VERSAILLES - Tandis que la Petite Écurie du château de Versailles rend un hommage vibrant au peintre Georges Mathieu et que le Musée du Luxembourg, à Paris, consacre son exposition estivale à « L’envolée lyrique », l’équipe Perrin-Royère-Lajeunesse de Versailles Enchères propose une vente de plus de 200 tableaux abstraits et contemporains où figurent notamment Serge Poliakoff, Hans Hartung et Georges Mathieu. Une Peinture (1962) de Pierre Soulages (est. 300 000-400 000 euros) domine la sélection.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°240 du 23 juin 2006, avec le titre suivant : Abstraction versaillaise

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque