Abstraction spatiale

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 février 2009

Dans le cadre de l’échange « Berlin-Paris », Nathalie Seroussi reçoit à Paris la galerie Carlier-Gebauer, qui y présente des travaux vidéo de Marcellus L.

PARIS -  Faisant du temps une matière essentielle de son travail, l’artiste captive avec son installation de cinq écrans verticaux montrant la même perspective, immense, sur un couloir de circulation. Le lieu est traversé en divers endroits par des passants dont rien n’annonce l’irruption. Au-delà de cet étrange ballet qui semble n’obéir à aucune règle précise, se dessine une nouvelle abstraction, spatiale et mentale.
 

Galerie Nathalie Seroussi, 34, rue de Seine, 75006 Paris, tél. 01 46 34 05 84. Jusqu’au 14 mars.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°297 du 20 février 2009, avec le titre suivant : Abstraction spatiale

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque