Dimanche 23 février 2020

A Madrid, le gratte-ciel Edifice Espagne, fleuron de l’architecture néoclassique, est en vente

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 février 2016 - 236 mots

MADRID (ESPAGNE) [08.02.16] – Le groupe chinois Dalian Wanda met en vente le gratte-ciel madrilène Edifice Espagne qu’il avait acheté en 2014 dans le but d’en faire un centre commercial et un hôtel de luxe.

Wang Jianlin, première fortune chinoise, à la tête du groupe chinois Dalian Wanda, a décidé jeudi 4 février de remettre en vente le gratte-ciel madrilène Edifice Espagne. Acheté en 2014 à la banque Santander pour 265 millions d’euros, l’édifice devait être entièrement réhabilité en centre commercial et hôtel de luxe par le groupe chinois.

Construit de 1948 à 1953 par la Compagnie madrilène de construction sur les plans de l'architecte Julián Otamendi et de l'ingénieur Joaquín Otamendi, le gratte-ciel de 117 mètres de haut était classé pour sa valeur historique et artistique.

La Commission locale du patrimoine historique (que préside et contrôle la Communauté de Madrid) avait imposé la conservation intacte de la façade ouest et les côtés latéraux pour leur valeur historique et symbolique. La commission avait rejeté la demande du groupe Dalian Wanda de détruire l’édifice puis de le reconstruire « avec les mêmes matériaux, les mêmes formes et les mêmes dimensions ».

Un autre projet du groupe, réalisé en accord avec les services du patrimoine, était à l’étude. Malgré tout, face aux contraintes techniques, Wang Jianlin, également actionnaire à hauteur de 20 % du club de football Atlético de Madrid, a décidé d’abonner le projet, relate El Pais.

Légende photo

L'édifice Espagne, Madrid © Photo Slaunger - 2014 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque