Mercredi 18 septembre 2019

Le futur Centre d’art Botin, un musée suspendu sur la mer par Renzo Piano

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 30 avril 2014 - 229 mots

SANTANDER (ESPAGNE) [30.04.14] – Le Centre d’art Botin, conçu par Renzo Piano, devrait ouvrir à Santander (Espagne) au cours de l’été 2014. L’auteur du Centre Pompidou à Paris a dessiné un édifice de 7000 m2 qui s’avancera sur la mer depuis le quai d’Albareda.

Le Centre d’art Botin, qui devrait ouvrir durant l’été 2014, ambitionne de changer le destin de Santander, ville moyenne du nord de l’Espagne, comme l’a fait le Guggenheim pour Bilbao. La Fondation (privée) Botin a confié la réalisation du bâtiment à l’architecte italien Renzo Piano, auteur du Centre Pompidou à Paris. L’édifice sera constitué de deux volumes, reliés par des passerelles, qui s’avanceront sur la mer depuis la baie de Santander.

Le bâtiment Ouest comportera 2500 m2 d’espaces d’exposition. La première exposition sera consacrée à l’artiste Carsten Höller, selon le journal Artemagazine. Le bâtiment Est, de son côté, abritera un auditorium de 300 sièges. Le Centre d’art sera monté sur pilotis, pour éviter d’obscurcir la vue sur la mer depuis le quai d’Albareda.

Le coût total du projet s’élève à 80 millions d’euros, pour la réalisation du musée ainsi que les aménagements extérieurs. La Fondation Botin, une fondation familiale dirigée par Emilio Botin par ailleurs président de la Banque Santander, consacrera 12,5 millions d’euros par an à la programmation du centre, qui organisera de nombreuses manifestations culturelles, diffusions de films, concerts et pièces de théâtre.

Légende photo

Santander - Espagne - © Photo Simonetta Di Zanutto - 2012 - Licence CC BY-SA 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque