Jeudi 24 septembre 2020

Le groupe chinois Wanda trouve un acquéreur pour l’Edifice Espagne

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 21 juillet 2016 - 380 mots

MADRID (ESPAGNE) [21.07.16] – Le magnat de l’immobilier chinois, qui jette maintenant son dévolu sur les studios Paramount, a trouvé un repreneur pour l’Edifice Espagne, un édifice madrilène classé qu’il avait acquis en 2014 pour 265 millions d’euros.

Le conglomérat Dalian Wanda, détenu par Wang Jianlin, première fortune chinoise et 18e mondiale, cherchait à se défaire du célèbre Edifice Espagne de Madrid depuis le mois de janvier : c’est finalement une holding espagnole de la région de Murcie, Bakara, qui en fera l’acquisition, rapporte Luca Costantini pour El Pais. Si le prix de vente n’a pas été communiqué, le quotidien espagnol révèle qu’il sera supérieur aux 265 millions d’euros déboursés par Wanda pour l’acquisition de la tour en 2014, alors qu’il appartenait à la banque Santander. Wang Jianlin voulait alors réhabiliter le monument construit entre 1948 à 1953, en appartements et en hôtel de luxe, avec un centre commercial, en le détruisant et en le reconstruisant « avec les mêmes matériaux, les mêmes formes et les mêmes dimensions ». Mais il s’était heurté aux conditions restrictives de la Commission locale du patrimoine historique (que préside et contrôle la Communauté de Madrid) : l’édifice de la Plaza de España étant classé, la commission avait requis la conservation intacte de la façade ouest et des côtés latéraux pour leur valeur historique et symbolique.

Le conglomérat chinois a donc décidé de se retirer du projet et a chargé Jones Lang Lasalle (JLL) de la vente du monument classé. Parmi les candidats – le fonds chinois Fosun, le groupe des Philippines Emperador, la société Platinum Estates de Hong Kong, la compagnie d’assurance Axa et le gestionnaire de coopératives espagnol Domo – son choix s’est porté sur Baraka. Un choix surprenant, rapporte El Pais, compte tenu que le spécialiste de l’immobilier ne faisait pas partie des favoris.

La destination finale de l’Edifice Espagne n’est pas encore connue. De son côté, Wanda serait en négociation pour racheter 49 % du capital de Paramount, filiale de Viacom, rapportait la semaine dernière The Wall Street Journal. Le groupe se diversifie en effet dans le cinéma : après avoir racheté en janvier le studio Legendary, il vient de faire l’acquisition des salles Odéon & UCI à Londres. Mais le fondateur de Viacom ne serait pas favorable à cette cession.

Légende photo

L'Edifice Espagne (Edificio España) construit en 1953 à Madrid, Espagne : vue de l'angle sud © Photo Luis GarcÁ­a - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque