Vendredi 28 février 2020

L’installation représentant une réplique d’une boutique Prada en plein désert texan est pérennisée

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 septembre 2014 - 179 mots

TEXAS (ETATS-UNIS) [18.09.14] - La bataille est remportée pour Prada Marfa, une sculpture imitant une boutique Prada perdue dans le désert texan. Elle ne sera pas détruite.

L’accord conclu la semaine dernière entre le département des transports de l’Etat du Texas et la fondation d’art contemporain Ballroom Marfa va sauver de la destruction qui la menaçait la sculpture Prada Marfa, une réplique grandeur nature d’une boutique Prada installée depuis 2005 au bord de l’U.S. Highway 90 dans le désert texan.

The Art Newspaper rapporte que le gouvernement de l’Etat avait depuis longtemps dans son viseur l’œuvre du duo d’artistes scandinaves Elmgreen & Dragset car elle pouvait être interprétée comme une forme de publicité illégale pour la marque italienne.

La fondation Ballroom Marfa, qui a financé ce projet, a pu sauver la sculpture en achetant le bail du terrain occupé par celle-ci et en lui attribuant le statut de musée. « Le site est désormais un musée et le bâtiment est leur seule pièce d’exposition », résume Victoria Beyer, une porte-parole du département des transports du Texas dans le Texas Tribune.

Légende photo

Prada Marfa - © Photo Marshall Astor - 2007 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque