Mardi 11 décembre 2018

Les ventes de peintures anciennes de Christie’s et Sotheby’s ont totalisé 62 millions d’euros

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 juillet 2009 - 255 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [16.07.09] – Les ventes new-yorkaises de peintures anciennes chez Christie's et Sotheby's ont atteint le montant de 62 millions d’euros, un résultat honorable en période de crise.

Les ventes de peintures anciennes le 8 et 9 juillet chez Christie’s et Sotheby’s à Londres ont dépassé de loin les estimations : les 101 peintures vendues ont totalisé 62,5 millions d’euros et plusieurs records ont été battus.

Au cours de la vente chez Christie’s, 45 des 63 lots ont trouvé preneur, rapportant à la maison de ventes 23,6 millions d’euros. Selon le New York Times, malgré la qualité moyenne de l’ensemble des œuvres proposées, le succès de la vente s’explique par le manque de peintures anciennes sur le marché de l’art.

Trois tableaux ont établi des records : une nature morte de William Heda, estimée entre 350 000 et 585 000 euros, a été vendue pour 1,6 million d’euros ; une « Madonne à l’enfant avec Sainte Elisabeth » de Fra Bartolommeo a été adjugée 2,53 millions d’euros et le portrait d’un jeune homme par Giuliano Bugiardini est parti pour 964 000 euros.

La qualité des œuvres proposées à la vente chez Sotheby’s était supérieure à celle de Christie’s, certainement grâce à la présence d’œuvres de la collection de Barbara Piasecka Johnson, héritière du groupe Johnson & Johnson. Les 53 peintures vendues ont totalisé 38 millions d’euros.

Le « Promethée » de José de Ribera a été la vedette : un acquéreur a dépensé 4,48 millions d’euros, un record pour l’artiste espagnol du XVIIe siècle.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque