Samedi 24 février 2018

Les ventes de Londres rassurent le marché de l’art contemporain

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 mars 2008

Londres (UK) [03.03.08] - Les ventes londoniennes d’art contemporain ont augmenté de près de 50 % par rapport à l’an dernier, confirmant la bonne tenue du marché. Sotheby’s a dépassé son éternel rival.

Michael I. SovernPrésident de Sotheby's

Sotheby’s a mis un point final aux grandes ventes londoniennes d’art impressionniste, moderne et contemporain de février en établissant un nouveau record. Sa vente du soir d’art contemporain est la plus élevée jamais réalisée en Europe : 126 millions d’euros soit 80 % de plus que l’an dernier. Au total les trois grandes maisons de ventes (Christie’s, Sotheby’s et Phillips de Pury) ont augmenté de plus de 50 % les ventes, avec un montant de 487 millions de dollars. Un chiffre à comparer avec le record établi en novembre 2006 pour des ventes d’art contemporain, cette fois à New York : 953 millions de dollars.

Pour autant derrière ces résultats de nature à rassurer les professionnels et collectionneurs, tout n’est pas rose. Le taux d’invendus de Christie’s est élevé (plus de 30 %) alors que plusieurs artistes chinois ont été ravalés chez Sotheby’s. Par ailleurs les deux Bacon sont passés de justesse.

Cette fois c’est Sotheby’s qui a emporté le morceau, face à sa concurrente, et a réalisé un CA global de 159 millions d’euros contre 121 millions pour la maison de ventes de François Pinault.

Ces résultats confirment également la solidité de la place de Londres, et par contrecoup la faiblesse de la place parisienne qui arrive difficilement à monter de grandes ventes d’art contemporain. On attend toujours le rapport Bethenod prévu pour fin février et qui n’est toujours pas remis au ministre. (source : www.bloomberg.com).

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque