Samedi 24 février 2018

Les photos de la première immigrante à avoir posé le pied sur Ellis Island découvertes par ses descendants

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 4 janvier 2010

NEW YORK (ETATS-UNIS) [15.01.10] – Annie Moore, la première immigrante à être passée par Ellis Island à New York, a désormais un visage. Cette Irlandaise est restée célèbre dans l'histoire américaine, première des 12 millions d'immigrés qui ont transité par l'île jusqu'en 1954. Les photographies ont été découvertes par ses descendants.

Le 1er janvier 1892, Annie Moore était la première personne à avoir posé le pied sur Ellis Island, l'île de New York où près de 12 millions d'immigrants se succédèrent jusqu'à la fermeture des lieux en 1954.

Découverts en 2006 par des généalogistes, ses descendants ont réunis des clichés représentant leur aïeule, devenue célèbre dans l'histoire américaine et irlandaise.

Les photographies, publiées dans le New York Times présentent une femme d'âge mur, à l'allure rude, vêtue modestement, loin des représentations imagées dont elle a été l'objet depuis un siècle.

En effet, le personnage d'Annie Moore, petite Irlandaise de 15 ans débarquée à New York à la fin du XIXe siècle, a inspiré un grand nombre de chansons et de sculptures, aux Etats-Unis et en Irlande.

Longtemps, les historiens ont pensé qu'Annie s'était installée au Texas pour y vivre « le rêve américain ».

La réalité est plus prosaïque : Annie Moore est restée à New York, s'est mariée à un homme travaillant dans un marché aux poissons, à qui elle a donné 11 enfants avant de mourir en 1924 à Manhattan.

Elle reste dans les mémoires le symbole des immigrants venus chercher en Amérique une vie meilleure.

L'Institut culturel irlando-américain décerne depuis 1995 un Prix Annie Moore à « une personne qui a contribué de manière significative à la communauté irlando-américaine et à son héritage ».

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque