Naissance du photojournalisme

Par Bénédicte Ramade · L'ŒIL

Le 4 décembre 2007

On aurait pu penser que les débuts du reportage coïncidaient avec l’évolution technique de la photographie et notamment avec l’invention de l’instantané, en 1880. Mais l’exposition d’Orsay nous apprend que le reportage, en tant qu’enquête photographique, s’est développé dès 1843. Les sujets de prédilection à l’époque sont les communautés en mutation, les petits métiers des rue, les paysans, la paupérisation et les classes sociales. Tout dépend ensuite de l’origine de la commande. Charles Nègre, par exemple, surnommé le photographe de rue en raison de ses portraits de gens du peuple pris à Paris dans les années 1850, a commencé de son propre chef cette série. En revanche, son reportage sur la création d’un hospice à Vincennes est une commande de Napoléon III.
L’exposition pointe ici avec justesse la question de la diffusion de ces documents photographiques, de ces enregistrements plus ou moins arrangés de la réalité, dont il est important de connaî­tre la destination et la finalité. La démonstration est flagrante avec la série de l’Américain Lewis Hine sur les migrants parqués sur Ellis Island dans la baie de New York. Son travail d’écriture sur les légendes accompagnant les photographies témoigne de l’engagement du photographe et sa volonté de dénoncer les conditions d’accueil de ces populations. Son combat en faveur de la protection de l’enfance et notamment de la réglementation du travail des enfants s’accompagne alors, dans ce même élan, d’une campagne photographique décisive.
L’exposition parisienne met ici en exergue l’engagement social de ces photographes, bien décidés à faire écho au roman social, aux toiles de Courbet, Degas ou Manet. La question de l’esthétique documentaire sous-jacente y est résolument passionnante. Que ces hommes photographient la misère sociale, les catastrophes naturelles ou les expositions exotiques, ils s’inscrivent tous dans une démarche raisonnée et didactique de compréhension du monde moderne. Entre curiosité et indignation, leurs images témoignent des prémices du photojournalisme.

« Vers le reportage (1843-1933) », musée d’Orsay, 62, rue de Lille, Paris VIIe, tél. 01”‰40”‰49”‰48”‰14, www.musee-orsay.fr, jusqu’au 6 janvier 2008.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°597 du 1 décembre 2007, avec le titre suivant : Naissance du photojournalisme

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque