Vendredi 14 décembre 2018

Les nouveaux projets du Southbank Centre de Londres

Par Stefan Cornic · lejournaldesarts.fr

Le 8 mars 2013 - 591 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [08.03.13] – Le grand centre culturel londonien de la rive sud de la Tamise poursuit ses travaux de rénovation et dévoile son projet pour la future « Festival Wing », qui comprend notamment la Hayward Gallery.

Considéré par les quotidiens britanniques tels que le Guardian ou le Daily Telegraph comme « le centre d’art le plus dynamique du pays » ou « le chef de file des institutions artistiques britanniques », le Southbank Centre) à l’esthétique « brutaliste » des années 1960 a souvent divisé l’opinion quant à son apparence austère liée à l’utilisation du béton brut. Les projets concernant la future « Festival Wing », qui rassemblera l’actuelle salle de concerts du Queen Elizabeth Hall, la Hayward Gallery et de nouveaux bâtiments culturels, ont été dévoilés par la directrice artistique du centre, Jude Kelly, et son directeur Alan Bishop. Ils consistent à remodeler les espaces existants, afin de les mettre en valeur, et créer un nouveau bâtiment qui viendra les unifier, de manière à intégrer davantage d’activités tout en s’ouvrant sur les alentours.

Le Southbank Centre, qui occupe plus de huit hectares au cœur de Londres sur la rive sud de la Tamise, situé à côté du British Film Institute (BFI Southbank) et du National Theatre, se trouve également sur la promenade entre la Tate Modern et le London Eye. 25 millions de personnes y passeraient chaque année.

Suite aux travaux effectués sur le Royal Festival Hall de 2005 à 2007, c’est au tour du Queen Elizabeth Hall (ouvert en 1967), de la Purcell Room, la Saison Poetry Library et la Hayward Gallery (ouverte en 1968) de faire peau-neuve. Ces espaces seront donc rénovés et unifiés par un « glass pavilion » (pavillon de verre) qui viendra chapeauter la structure existante.

Actuellement, il n’y a ni façade ni entrée principale, ce qui nuit notamment à la Hayward Gallery, dont l’accès est parfois difficile à trouver. Le nouveau bâtiment, conçu par les architectes du cabinet Feilden Clegg Bradley Studios, aura donc comme principale fonction d’améliorer les espaces de circulations, de constituer une vitrine ouverte sur l’extérieur, et d’accueillir des lieux de répétitions, visibles par le public, pour les musiciens.

La Hayward Gallery sera rénovée, et notamment son plafond qui offrait à l’origine aux espaces d’exposition un éclairage zénithal naturel, malheureusement obstrué depuis plusieurs années.

Complétée par des restaurants, cafés, magasins, du Southbank Centre, la Festival Wing est également destinée à s’ouvrir davantage sur l’extérieur, en exploitant mieux les toits-terrasses qui permettront la création de nouveaux espaces verts. En outre, les actuelles voies d’accès de service seront libérées pour les piétons.

Un autre bâtiment de verre devrait être construit le long du Waterloo Bridge voisin, destiné à accueillir la bibliothèque de poésie du centre ainsi que des espaces d’enseignement, constituant un nouveau centre consacré à la littérature.

La rénovation du Royal Festival Hall du Southbank Centre avait coûté 111 millions de Livres. Une somme équivalente est actuellement estimée pour réaliser le projet de la Festival Wing, a déclaré Alan Bishop. Pour l’heure, 20 millions ont été récoltés grâce au Arts Council England, mais le directeur est optimiste malgré la crise financière actuelle.

Les travaux devraient débuter à l’automne 2014 et durer pendant au moins trois ans. La galerie, ainsi que les salles de spectacle et de concerts devront donc fermer pendant ce temps, tout comme le skate parc largement tagué, qui n’est pas oublié dans le projet. Les cultures urbaines devraient faire l’objet d’un nouvel emplacement, pour lequel le centre cherche à recueillir des conseils de la part des usagers.

Légende photo

Vue du Southbank Centre à Londres - source Wikipedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque