Dimanche 19 janvier 2020

Les musées américains déroulent le tapis rouge pour accueillir des stars

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 novembre 2010 - 260 mots

LOS ANGELES (ETATS-UNIS) [02.11.10] – Les musées américains inviteraient de plus en plus souvent des célébrités à participer à des soirées évènementielles, afin d’attirer davantage de visiteurs. Les musées espèrent changer leur image et devenir des lieux branchés.

Depuis quelques temps les musées américains, surtout ceux de Los Angeles, misent sur le glamour pour attirer un public plus nombreux ; plusieurs articles font état de cette tendance. Il n’y aurait actuellement plus une seule inauguration d’exposition ou de nouvel espace muséal d’envergure, sans la présence de stars de cinéma ou de la chanson. Dernièrement, à l’occasion de l'inauguration de l’extension du Los Angeles Contemporary Museum of Art (LACMA), de nombreuses célébrités sont venues se faire photographier sur le tapis rouge, installé expressément pour l’événement.

Avec la présence de célébrités et la publicité générée par ce type d’évènement, les institutions espèrent séduire un autre public, attirer les visiteurs qui ne franchissent habituellement pas la porte des musées. La venue de stars populaires aurait pour ambition de changer l’image des musées, d’en faire des lieux à la mode. L’intervention des stars peut prendre différentes formes : présence d’acteurs en tenue de soirée lors d’inauguration, venue d’une chanteuse à la mode pour un concert exceptionnel, ou encore l’organisation de soirées évènementielles animées par une célébrité.

Selon Mary Bell, productrice de séries télévisées et co-présidente du Museum Of Contemporary Art, ce genre de manifestation contribuerait à rendre « les musées moins élitistes et intimidants » pour le public. Elle explique également qu’intégrer le conseil d’administration d’un grand musée est devenu branché pour les célébrités.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque