Mercredi 24 février 2021

Le nouveau projet de Christo au Colorado ne serait pas assez écologique

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 24 octobre 2008 - 243 mots

WASHINGTON (USA) [24.10.08] - Un projet d’installation des artistes Christo et son épouse Jeanne-Claude pourrait se limiter aux seuls croquis exposés à Washington : les autorités du Colorado n’ont pas encore donné leur accord pour cette installation environnementale jugée trop proche de l’industrie lourde.

Depuis 16 ans, les deux artistes Christo et Jeanne-Claude préparent un projet d’installation au- dessus de la rivière Arkansas, dans les montagnes du Colorado. Les croquis, photographies et esquisses font désormais l’objet d’une exposition itinérante soutenue par la Phillips Collection, à Washington. Pourtant, les autorités du Colorado n’ont toujours pas donné leur aval.

La raison, avancée par certains, contredit le propos même de l’installation : cette installation en pleine nature nécessiterait une consommation inutile d’énergie, pour la fabrication des matériaux utilisés et pour acheminer les visiteurs.

Des panneaux de tissus argentés seraient suspendus au- dessus du fleuve grâce à un système de câbles en acier, sur un tronçon d’une dizaine de kilomètres. Le choix des matériaux est prépondérant dans la fabrication de l’installation puisqu’elle repose sur un jeu de lumière et de transparence du tissu. Les visiteurs pourraient apprécier la création, depuis leur voiture ou en bus, par une voie longeant le fleuve, ou dans des canoës, mis à leur disposition.

Selon Christo, les matériaux seront recyclés après l’installation. Mais selon les autorités, la production en amont des matériaux nécessaires à l’installation contredit les bonnes intentions écologiques des artistes.
[Source : Washington Post]

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque