Mercredi 13 novembre 2019

Le LACMA menacé par le conflit d’intérêts opposant la Russie aux Etats-Unis

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 juillet 2011 - 340 mots

LOS ANGELES (ETATS-UNIS) [30.05.11] – En un an, les relations diplomatiques et culturelles entre la Russie et les Etats-Unis se sont détériorées. L’Etat russe a suspendu tout prêt d’œuvres d’art à destination des musées américains. Une décision qui risque de nuire au LACMA et à sa prochaine exposition.

Les 38 œuvres d’art que la Russie avait promis de prêter au Los Angeles County Museum of Art pour son exposition « Gifts of the Sultan » sont toujours retenues par le gouvernement russe. Or, l’exposition est censée ouvrir au public le 5 juin prochain. Mais, la Russie craint que ces œuvres ne soient saisies afin de contraindre son gouvernement à exécuter une décision de justice qu’il conteste.

A l’origine du différend opposant les deux pays, il est un jugement rendu par une cour américaine, en août 2010, ordonnant à l’Etat russe de restituer à une communauté juive orthodoxe de Brooklyn, le Chabad, une série de manuscrits religieux dont elle se serait emparée lors de la révolution bolchevique et après la seconde guerre mondiale. En mai 2011, la Russie n’a toujours pas exécuté cette décision et restitué les manuscrits.

Redoutant d’y être forcée par chantage, la Russie avait immédiatement exigé de ses musées qu’ils n’envoient plus aucune œuvre dans les institutions américaines. Et, en janvier 2011, le ministre de la Culture russe Alexander Avdieiev avait alors déclaré que cette interdiction durerait tant que les Etats-Unis n’auraient pas garanti que les œuvres prêtées ne seraient pas totalement protégées.

Selon The Art Newspaper, les Etats-Unis se sont pourtant engagés en ce sens à l’égard des 38 œuvres que le LACMA devait exposer. Le 18 mai dernier, la communauté Chabad elle-même annonçait que ces œuvres seraient exemptes de saisie. Et, un mois avant déjà, elle assurait à la justice américaine qu’elle ne tenterait pas de perturber les échanges culturels avec l’Etat russe.

Depuis le début de l’année, l’embargo russe sur les prêts d’œuvres a provoqué le retard ou l’annulation de plusieurs grandes expositions. Les juges américains devraient statuer sur cette affaire le 15 juin prochain.

Légende photo

Los Angeles County Museum of Art - Source Carol McKinney Hishsmith - 2009

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque