Dimanche 21 octobre 2018

Le directeur du Musée de la Seconde Guerre mondiale de Gdansk en Pologne forcé à la démission

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 13 avril 2017 - 335 mots

GDANSK (POLOGNE) [13.04.17] – L’actuel directeur du Musée de la Seconde Guerre mondiale de Gdansk, Pawel Machcewicz, a été contraint de quitter ses fonctions. Cette démission intervient quelques semaines après que le gouvernement nationaliste polonais a obtenu la fusion controversée du Musée de la Seconde Guerre mondiale avec le futur Musée de Westerplatte.

L’historien d’art et professeur d’université Pawel Machcewicz va quitter son poste à la tête du Musée de la Seconde Guerre Mondiale. Situé dans la ville de Gdansk (Dantzig) en Pologne, le musée a ouvert ses portes au public le 23 mars dernier et ne restera pas longtemps indépendant. Début avril, en effet, à la demande du ministère de la Culture, la justice polonaise a annoncé la fusion « imminente » de l’établissement avec un autre musée (encore en projet) situé à Westerplatte, site symbolique de la résistance polonaise aux nazis en 1939.

Principal opposant à cette fusion, Pawel Machcewicz se désengage après avoir consacré près de 8 années de sa vie à la création du musée. L’historien Karol Nawrocki va assurer l’intérim des deux institutions fusionnées.

Docteur en histoire, Karol Nawrocki dirigeait depuis 2014 le bureau régional de l’éducation publique à l’Institut du Souvenir National de la ville de Gdansk. Sa première mission en tant que directeur par intérim sera « d’examiner la situation financière et le positionnement » du musée de la Seconde Guerre mondiale, selon The Art Newspaper.

Projet de l’ex-premier ministre polonais libéral Donald Tusk, le musée de la Seconde Guerre mondiale est considéré par l’actuel gouvernement Droit et Justice (Prawo i Sprawiedliwosc, PiS) comme « trop universaliste » et ne louant pas suffisamment l’héroïsme des polonais. En le fusionnant avec le futur musée de Westerplatte, le gouvernement nationaliste va pouvoir reprendre la main sur la muséologie et le propos scientifique.

Mais ce qui a probablement le plus joué en la défaveur du directeur et fondateur du Musée de la Seconde Guerre mondiale sont ses liens avec Donald Tusk. Il était en effet l’un des principaux conseillers de l’ex-premier ministre, opposant résolu du pourvoir actuel.

Légende photo

PaweÅ‚ Machcewicz, ancien directeur du musée de la Seconde Guerre mondiale de Gdansk, Pologne © Photo Kimodin - 2009 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque