Le décès du photographe Willy Ronis

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 septembre 2009 - 234 mots

PARIS [14.09.09] - Le photographe Willy Ronis, est mort à l’âge de 99 ans, dans la nuit de vendredi 11 au samedi 12 septembre. Il a été l’un des plus grands photographes humanistes.

Sa présence aux Rencontres d’Arles à l’été 2009 aura été sa dernière apparition en public. Le photographe Willy Ronis est décédé dans la nuit du 11 au 12 septembre. Il était âgé de 99 ans.

Willy Ronis est né en 1910 à Paris, ses parents étaient des émigrés juifs d’Europe de l’Est. Son père tenait un studio photographique. A sa mort en 1936, il se consacre au photojournalisme. Après la seconde Guerre, il collabore à diverses revues, Regards (lié au PC), Time ou Life et hante les rues de Paris, fixant sur la pellicule des scènes populaires : cafés, fêtes, foules, petits métiers.

Willy Ronis est avec Doisneau, Boubat ou Cartier-Bresson, l’un des plus grands représentants de la photo humaniste. Discret, pudique, il s’efforçait d’être en retrait des scènes qu’il photographiait.

Il avait bénéficié d’une grande exposition à la Mairie de Paris en 2005 et bien sûr d’une rétrospective aux Rencontres d’Arles en 2009. En 2004, la vente chez Artcurial de nombreux clichés issus des archives des agences de presse du groupe Hachette Filipacchi avait soulevé de nombreuses interrogations.

Willy Ronis avait fait don à l’Etat de toute son oeuvre.

Légende Photo : Willy Ronis - Autoportrait au Kodak - 1929

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque