Vendredi 14 décembre 2018

La vente d’art oriental de Millon totalise 900 000 euros

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 décembre 2012 - 357 mots

PARIS [07.12.12] – Lundi 3 décembre, à Drouot, la vente d’arts d’Orient et orientalisme organisée par la maison de ventes Millon et l’expert Lucien Arcache, a totalisé 900 000 euros. Au cœur de la vente : une vingtaine de manuscrits avec miniatures de la collection de Monsieur S. vendus 350 000 euros.

Lundi, à Drouot, la vente « Arts d’Orient et orientalisme » organisée par la maison de ventes Millon et l’expert Lucien Arcache, a séduit les collectionneurs et amateurs de manuscrits avec la collection Monsieur S. La vacation comptait plus de 300 objets d’arts d’Orient, tableaux et sculptures orientalistes.

Sur la somme totale de 900 000 euros, 350 000 euros ont été engrangés par la vente de manuscrits de la collection de Monsieur S. Laquelle, rassemblée au cours de ces trente dernières années, était constituée d’une vingtaine de manuscrits avec miniatures déjà acquis lors de ventes aux enchères organisées à Drouot depuis 1979. Les cinq manuscrits les plus importants, avaient été expertisés par l’expert Lucien Arcache.

Parmi les manuscrits de la collection, l’œuvre la plus importante Anthologie pour un Prince Sufi de Boukhara, un manuscrit de grande qualité illustré de 23 miniatures, a été adjugée au téléphone, pour 126 910 euros. Dans la foulée, un Khamseh de Nizami du XVe siècle, a été acquis en salle pour 35 534 euros, un Yusuf et Zulaykha copié en 1545 en Iran et illustré de huit miniatures de l’Inde du Deccan du XVIIe siècle, a trouvé preneur pour 53 302 euros.

Hors collection, mais toujours dans les manuscrits, une partie de Coran Andalou du XIIe siècle - dont un exemple similaire est conservé dans la collection Al-Sabah au Koweit - a été adjugée 22 843 euros.

En dehors de ces manuscrits, un Tas de Hammam en tombaq (1820) très disputé, a été adjugé 34 265 euros. Le premier lot de la vacation, les Kasbahs de l’Atlas par Jacques Majorelle, a été vendu 18 401 euros.

La seconde partie de la vente – qui concernait des tableaux orientalistes – a réalisé sa plus haute enchère avec Le marché des épices, une aquarelle de Amadeo Preziosi, acquise pour 31 737 euros.

Légende photo

Ecole de Boukhara, Anthologie d'oeuvres poétiques pour un Prince Sufi de Boukhara, illustrée de 23 miniatures (1564) - 27.5 x 18 cm - Estimation 100/ 150.000 € - Adjugé 126.910 € - Vente du 3 décembre 2012 chez Millon & Associés - Photo www.millon-associes.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque