Mercredi 21 octobre 2020

La technologie au secours de Pompéi

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 avril 2014 - 188 mots

POMPEI (ITALIE) [07.04.14] – Une entreprise italienne spécialisée dans l’industrie aérospatiale va dépenser 1,7 million d’euros en installation de capteurs et liaisons satellites sur le site de Pompéi pour surveiller les mouvements de terrain.

La société italienne Finmeccanica a annoncé, le jeudi 3 avril 2014, un mécénat d’1,7 million d’euros, en nature et de services, pour aider à la préservation du site de Pompéi. Des capteurs au sol et des liaisons satellites seront installés sur le site, et permettront notamment aux spécialistes de contrôler les risques de mouvements de terrain dus aux fortes pluies et d’établir des diagnostics sur l’état des structures. Les capteurs couvriront une zone de 10 km2, incluant Pompéi, mais également les zones limitrophes.

Le projet, intitulé « Pompéi : give it a future » (Un futur pour Pompéi), durera 3 ans. Toutes les données recensées par satellite ou grâce aux capteurs seront disponibles sur internet.

L’Union européenne a de son côté alloué 105 millions d’euros à l’Italie dans le cadre du « Grand Projet Pompéi ». Le site, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997, a été victime de nombreux effondrements depuis 2010.

Légende photo

Vue de Pompéi, Italie - © Photo Jean-Pierre Dalbéra - 2012 - Licence CC BY 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque