Dimanche 22 septembre 2019

Vol d’un fragment d’une fresque dans la Maison de Neptune à Pompéi

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 mars 2014 - 211 mots

POMPEI (ITALIE) [20.03.14] – La Surintendance du site de Pompéi a annoncé mardi 18 mars le vol d’un fragment de fresque représentant le portrait de la déesse Artémis dans la Maison de Neptune.

Le mercredi 12 mars 2014, un gardien a constaté lors de sa ronde la disparition d’un fragment de fresque dans la Maison de Neptune, une zone du site de Pompéi fermée au public. Le voleur aurait extrait un fragment de 20 cm de diamètre à l’aide d’un objet métallique, endommageant fortement au passage le reste de la fresque.

Bien que la zone vandalisée ne fasse pas l’objet d’une télésurveillance, les enquêteurs procèdent en ce moment à l’analyse des images prises par les autres caméras du site et tentent de reconstituer les déplacements des gardiens.

L’expert en archéologie et professeur à Naples, Umberto Pappalardo, interrogé par l’AFP, écarte la piste de voleurs d’art désireux d’écouler le portrait de la déesse sur le marché international ; la vente d’une œuvre appartenant à un site si bien documenté lui paraissant compliquée à réaliser. Il privilégie donc la thèse d’un acte de vandalisme commis par des petits délinquants.

Il ne reste désormais à Artémis qu’une partie de ses jambes tandis qu’Apollon, tourné vers le fragment manquant, constate la disparition de sa jumelle.

Légende photo

Intérieur de la Maison de Neptune, Pompéï - © Photo Kaihsu Tai - 2003 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque