Vendredi 28 février 2020

La Pinacothèque de Paris ferme brusquement ses sites de la Madeleine

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 12 février 2016 - 244 mots

PARIS [12.02.16] - Placée en redressement judiciaire depuis le 3 novembre 2015, la Pinacothèque de Paris a annoncé la fermeture de ses espaces de la Madeleine en invoquant une chute de sa fréquentation.

Confrontée à des difficultés économiques, la Pinacothèque de Paris a pris la décision de fermer ses sites de Paris.

Invoquant une baisse de sa fréquentation de 20 à 25 % depuis deux ans, le musée privé avait été placé en redressement judiciaire le 3 novembre dernier.

Anticipant peut-être une liquidation judiciaire, Marc Restellini, le président de la Pinacothèque, a donc décidé de fermer ses espaces de la Madeleine dès lundi 15 février à 18h. Prétextant « une chute impressionnante de visiteurs » et « un climat économique mortifère lié en grande partie aux attentats du 13 Novembre », le lieu d’exposition a préféré mettre la clé sous la porte.

La Pinacothèque a cependant annoncé un « redéploiement à moyen terme dans des locaux plus supportables économiquement », en mentionnant un projet de pinacothèque dédiée à l’Art contemporain et une autre dédiée à la sculpture et aux Arts Premiers d’ici quatre ans.

L’exposition en cours, « Karl Lagerfeld, A Visual Journey », qui devait normalement se poursuivre jusqu’au dimanche 12 mars ferme donc aussi avant l’heure. Les collections permanentes (qui ne sont en réalité que des dépôts à moyen terme de collectionneurs) seront quant à elles redéployées à Singapour, où la Pinacothèque de Paris a ouvert un espace le 30 mai 2015.

Légende photo

Le second espace de la Pinacothèque de Paris, rue Vignon © Photo Mbzt - 2011 - Licence CC BY 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque