La photo de Brooke Shields nue a été retirée de l’exposition par la Tate Modern

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 octobre 2009

LONDRES (ROYAUME-UNI) [02.10.09] – La Tate Modern a décidé de retirer la photographie de Richard Prince après la visite de la police. L’œuvre, présentant Brook Shields nue âgée de 10 ans, avait soulevé la polémique.

Un porte-parole de la Tate Modern a annoncé dans la soirée du 30 septembre que la salle exposant le cliché controversé de Richard Prince était « temporairement fermée » . Dans l’après midi, une unité de la police anglaise, la « Metropolitan Police Service Obscene Publications Unit » est venue voir l’œuvre.

Selon la police, « ces officiers ont une compétence spécifique dans ce genre de dossier, et sont désireux de travailler en association avec les galeries pour s’assurer que celles-ci n’enfreignent pas la loi, ou n’offensent par leurs visiteurs ». Après une entrevue avec les responsables de la Tate Modern, la photographie a été retirée de l’exposition Pop Life.

La police ne confirme pas avoir ordonné le retrait du cliché, affirmant avoir « conseillé convenablement » le musée. Selon le magazine Amateur Photographer, aucune plainte n’a pour l’instant été déposée concernant le cliché.

L’œuvre de Richard Prince, intitulée « Spiritual America », avait pourtant été exposée au musée Guggenheim de New York, de septembre 2007 à janvier 2008, sans soulever la même polémique qu’à Londres.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque