Mercredi 19 décembre 2018

La mairie de Montreuil reconnue « seule propriétaire » du tableau de Signac

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 avril 2013 - 170 mots

PARIS [10.04.13] – La 5e chambre du tribunal de grande instance de Paris a tranché, Montreuil peut garder la toile de Signac qui est accrochée dans la mairie depuis 1938.

L’affaire « Signac » vient de franchir une étape importante après la décision du TGI de Paris rendue mardi 9 avril 2013 (dont les motifs ne sont pas encore disponibles), concernant « Au temps de l’harmonie ».

Cette toile monumentale de Paul Signac, peinte entre 1893-1895, est au cœur d’un litige opposant la ville de Montreuil et une héritière de l’artiste depuis plusieurs mois, et a déjà fait l’objet de nombreux renvois. Le tribunal s’est prononcé au terme d’une affaire plaidée au fond le 26 février 2013.

La ville de Montreuil a été reconnue « seule propriétaire de l’œuvre de Paul Signac » qui occupe l’escalier d’honneur de la mairie depuis 1938, année de remise en grande pompe de la toile par Berthe Signac, veuve du peintre.

La famille de l’artiste n’a pas encore indiqué si elle comptait faire appel.

Légende photo

Paul Signac - Au temps d'harmonie (1894) - Mairie de Montreuil

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque