Dimanche 19 janvier 2020

La Grande-Bretagne veut garder un Picasso historique

Par Lucile Pages · lejournaldesarts.fr

Le 21 août 2012 - 317 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [21.08.12] – Le ministère de la culture britannique a posé un interdit d’exportation sur le tableau « L’Enfant à la colombe » de Picasso. Exposé depuis plus de quarante ans à la National Gallery, le tableau a été vendu par son propriétaire à un acheteur étranger pour environ 64 millions d’euros.

Le ministère de la culture britannique a interdit l’exportation de L’Enfant à la colombe  de Picasso jusqu’en décembre 2012. L’œuvre, exposée à la National Gallery appartenait à la famille Aberconway du Pays-de-Galles depuis 1947. Elle a été vendue par l’intermédiaire de Christie’s à un acheteur privé étranger.

L’Enfant à la colombe  de 1901, est une œuvre de jeunesse de l’artiste, datant de sa période bleue. Elle est d’une valeur inestimable pour la Grande-Bretagne, qui ne possède que cinq toiles du début de la carrière de Picasso, a précisé le comité. Elle était exposée depuis les années 1970 à la National Gallery, avant d’être montrée à la Courtauld Gallery l’année passée et prêtée aujourd’hui aux National Galleries of Scotland à Édimbourg.

Le comité sur les exportations d’œuvres d’art du Royaume-Uni a justifié son interdit en rappelant l’exceptionnelle importance historique de la toile et son intérêt pour l’étude de l’œuvre de jeunesse de Picasso et son développement artistique.

L’interdiction pourrait s’étendre à juin 2013 si une réelle intention de levée de fonds se manifeste d’ici là. Le montant nécessaire à l’achat de l’œuvre est estimé à 50 millions de livres (soit 63.6 millions d’euros).

L’Angleterre a déjà eu recours à cette procédure à plusieurs reprises, notamment pour l’achat des œuvres  Diane et Callisto de Titien et  Portrait de Fanny Claus  d’Edouard Manet en 2012. Cependant, les prix finaux d’achat sont souvent moins élevés que lors de la vente initiale. Le  Portrait de Fanny Claus de Manet s’était vendu 7.83 millions de livres (9.73 millions d’euros) au lieu des 28 millions de livres (34.8 millions d’euros) précédemment demandés.

Légende photo

Portrait de Pablo Picasso - source Wikipedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque