Mercredi 17 octobre 2018

La galeriste new-yorkaise Nicole Klagsbrun ferme boutique

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 avril 2013 - 234 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [02.04.13] – La galeriste new-yorkaise Nicole Klagsbrun « fatiguée » de la tournure que prend le marché de l’art décide de fermer sa « vitrine » de la 24ème rue de Manhattan.

La galeriste et marchande Nicole Klagsbrun va fermer sa galerie à New York, selon le Art NewsPaper. « Je ne suis ni malade ni fauchée. Je n’accepte simplement plus le mode de fonctionnement des galeries » a-t-elle déclaré.

Nicole Klagsbrun avait fondé avec Clarissa Dalrymple la Cable Gallery en 1984, avant de créer sa propre galerie cinq ans plus tard. Dans un premier temps située à Soho, elle s’est ensuite installée en 1998 dans le quartier de Chelsea. Elle a notamment contribué à la reconnaissance d’artistes comme Candida Höfer, Sarah Morris, ou encore Wallace Berman.

La galeriste regrette les anciennes méthodes de travail, où le galeriste était plus proche des artistes et de leurs ateliers. Aujourd’hui, selon elle, le travail d’un galeriste est parasité par le flux perpétuel d’événements auxquels il faut participer pour ne pas rester en marge.

Elle compare également certains jeunes collectionneurs à des « joueurs » qui cherchent simplement « à gagner de l’argent grâce à l’art ».

Malgré la fermeture de sa galerie, prévue pour l’été 2013, Nicole Klagsbrun a l’intention de continuer à travailler avec des artistes et d’organiser des expositions, « faire des choses qui ne conduisent pas nécessairement au marché ».

Légende photo

Portrait de Nicole Klagsbrun - © Photo Christopher Burke Studios / courtesy Nicole Klagsbrun

Installation View, Lean - 2010 - Nicole Klagsbrun, New York - © Photo Christopher Burke Studios © Photo courtesy Nicole Klagsbrun

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque