Vendredi 14 décembre 2018

La découverte d’ossements sur le chantier du Mucem pourrait ralentir la construction du musée

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 mai 2010 - 269 mots

MARSEILLE [18.05.10] – Des ossements découverts sur le chantier du Musée des civilisations d’Europe et de la Méditerranée (Mucem) laisse planer le doute quant à la poursuite des travaux.

Les soucis s’enchaînent pour le Mucem. La construction du musée risque à nouveau d’être suspendue avec la découverte d’ossements – principalement des crânes et des fémurs – sur le chantier, a-t-on appris de La Provence.

Pourtant, la zone de construction – l’esplanade du fort Saint-Jean – n’est a priori pas une zone archéologique, mais « une zone de remblais sur la mer plutôt récents, donc ce sont des ossements qui viennent d’ailleurs » a précisé Rudy Riccioti, l’architecte du projet à l’AFP.

Même si le cabinet d’architecte ne cache pas son inquiétude – parlant même de « catastrophe » si le chantier venait à être retardé – il se veut également rassurant en précisant que la zone concernée par la découverte ne concerne qu’une surface de 50 m² – sur une superficie totale de 5 000 m² –, ce qui n’empêche pas de poursuivre la construction.

Sereins, sont aussi Alain Bourdy, président de la société des Amis du Mucem et les élus locaux pour qui ce nouveau rebondissement n’est qu’un « canular bien orchestré par les opposants du projet ».

Une enquête a été ouverte et les ossements ont déjà fait l’objet d’une première analyse par deux anthropologues – un de la faculté de médecine de Marseille et l’autre du CNRS. Selon les premiers résultats des tests, les restes seraient « potentiellement de nature archéologique », mais aucune datation précise n’a été communiquée.

La Direction régionale des affaires culturelles (Drac PACA) a été saisie de l’affaire.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque