La Cité nationale de l’histoire de l’immigration rouvre enfin ses portes au public

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 février 2011 - 174 mots

PARIS [03.02.11] – La Cité nationale de l’histoire de l’immigration, fermée depuis le 28 janvier 2011 afin de mettre un terme à l’occupation de ses locaux par des travailleurs sans papier et d’être remise en état a réouvert au public. Après près de quatre mois d’occupation et de perturbation, la programmation l’établissement devrait revenir à la normale.

Nouvel et, on l’espère, dernier épisode dans l’occupation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration par un collectif de travailleurs sans-papiers. L’établissement fermé depuis le 28 janvier 2011, a rouvert ses portes le 1er février 2011, après avoir mis fin au mouvement social et remis en état ses locaux. Depuis le 7 octobre 2010, l’établissement était occupé par environ 500 sans-papiers. Un mouvement social qui a perturbé la programmation de la Cité mais également de l’Aquarium, situé lui aussi au sein du Palais de la Porte Dorée.

Désormais la vie de l’établissement devrait revenir à la normale ; à l’occasion de l’annonce de la réouverture, les responsables de la Cité ont lancé la nouvelle programmation culturelle.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque