La Bavière refuse de restituer un Picasso aux héritiers qui s’estiment spoliés

Par Margot Boutges · lejournaldesarts.fr

Le 3 avril 2013 - 412 mots

MUNICH (ALLEMAGNE) [03.04.13] – Le Land de Bavière refuse de restituer le Portrait de Madame Soler peint par Picasso et conservé au Musée d’art moderne de Munich, aux descendants du banquier Paul von Mendelssohn-Bartholdy qui estimaient que le tableau avait été vendu en 1934 sous la contrainte.

Le Land de Bavière a refusé la restitution d’un Picasso, le 30 mars 2013, aux trois descendants de Mendelssohn-Bartholdy, banquier juif qui a travaillé à Berlin durant l’entre-deux-guerres.

Les héritiers avaient intenté le 27 mars 2013 une action en justice devant la cour du district sud de New York pour réclamer la restitution du Portrait de Madame Soler exposé au Portrait de Madame Soler, signé Picasso, exposé au Musée d’art moderne de Munich et estimé à 100 millions de dollars.

Cette œuvre, datée de 1903 et représentante de la période bleue de l’artiste, faisait partie de la collection d’une soixantaine de tableaux que Paul von Mendelssohn-Bartholdy avait commencé a rassembler au début du XXe siècle et qui comprenait, en plus de nombreux Picasso, des Renoir, des Monet et des Van Gogh.

Le banquier, décédé en 1935, avait vendu le portrait au marchand d’art juif munichois Justin Thannhauser en 1934 avec quinze autres œuvres, cela « sous la contrainte ». Selon les déclarations de 2009 de Julius Schoeps, petit-neveu de von Mendelssohn-Bartholdy, les tableaux n’avaient été vendus par son grand-oncle qu’en raison du climat de persécution à l’encontre des juifs qui agitait l’Allemagne, et en deçà de leur valeur.

En 1964, la toile avait été achetée à New York, où avait fui Thannhauser en 1937, par l’ancien nazi Halldor Soehner, directeur des collections publiques de Bavière (BSPC).

Le Land de Bavière, contacté une première fois en 2009 par John Byrne, avocat des descendants de Mendelssohn-Bartholdy, a refusé de restituer l’œuvre. « Nous sommes perplexes et déçus de la manière dont la Bavière a géré cette importante affaire », a déclaré John Byrne.

En 2009 et 2010, la question de la restitution de trois tableaux de Picasso provenant de la collection Mendelssohn-Bartholdy (Garçon conduisant un cheval, Le Moulin de la Galette et Le buveur d’absinthe, respectivement conservés au MoMA, à la fondation Solomon R. Guggenheim et à la Fondation Lloyd Webber) avait fait l’objet d’un règlement à l’amiable entre les musées et les descendants du banquier. Si les musées avaient considéré que la spoliation des œuvres n’était pas prouvée, ils avaient offert aux héritiers une compensation financière en échange de l’abandon de leurs droits sur les tableaux.

Légende photo

Pablo Picasso - Portrait de Madame Soler (1903) - Coll. Pinacothèque d’art moderne de Munich

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque