Vendredi 14 décembre 2018

La France s’engage un peu plus dans la restitution d’œuvres spoliées par les nazis

Par Margot Boutges · lejournaldesarts.fr

Le 20 mars 2013 - 399 mots

PARIS [20.03.13]- Sept tableaux confisqués par les nazis ont été restitués au cours d’une cérémonie menée par Aurélie Filippetti, qui a exprimé sa volonté de mener une recherche plus active des propriétaires d’œuvres spoliées.

Six tableaux du XVIIIe siècle et un tableau du XVIIe siècle conservés dans des musées français ont été respectivement rendus aux descendants des collectionneurs viennois et praguois Richard Neumann et Josef Wiener par la ministre de la Culture le 19 mars. Ils avaient été spoliés pendant la Seconde Guerre mondiale et déposés au Louvre et dans des musées d’Agen, de Saint-Etienne et de Tours en attendant que leurs propriétaires se manifestent.

Estampillés MNR (Musées Nationaux Récupération) en l’absence de propriétaire identifiés, ils ont été réclamés par les descendants des collectionneurs spoliés qui se sont tournés vers la Commission pour l'indemnisation des victimes de spoliation (CIVS), créée en 1999 et les services du Ministère de la Culture.

Aiguillonnée par un rapport de la sénatrice Corinne Bouchoux adopté par la commission de la Culture du Sénat le 16 janvier 2013, Aurélie Filippetti a demandé à ses services et aux musées de mener « une action plus volontariste » sur la question de la restitution des 2 000 œuvres répertoriées MNR. « Jusque-là, on attendait les demandes des ayants droit ou des descendants pour démarrer des procédures de recherches. Je veux engager une démarche proactive dans laquelle la France va engager des moyens pour rechercher les propriétaires, qu'il y ait ou non une demande formelle », a-t-elle déclaré au Figaro. Plus de soixante ans après la confiscation des œuvres, peu sont en effet réclamées.

La France suit ainsi le modèle de l’Etat allemand. En mars, Clarence Epstein, directeur du projet de restitution des œuvres ayant appartenu au marchand Max Stern, avait salué les démarches d’enquête menées par le gouvernement fédéral germanique qui ont aidé à la restitution d’une œuvre du Maître de Flemalle à l’université ayant-droit.

Les recherches françaises vont d’abord porter sur 163 oeuvres d'art MNR. Un groupe de travail, composé de fonctionnaires du ministère, de conservateurs, d'archivistes, d'historiens, de membres de la CIVS, est mis en place pour retrouver les propriétaires. Ce groupe de travail fera un premier point d'étape à la fin 2013 et rendra un rapport définitif en 2014.

« En attendant, tous les MNR exposés dans les musées devront comporter un cartel d'explication », a déclaré la Ministre.

Consulter le site de la MNR

Légende photo

Gaetano Gandolfi (1734-1802) - Le Miracle de saint Eloi - Huile sur toile - 53 x 36 cm - Récupéré en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale ; attribué au musée du Louvre par l'Office des Biens privés, 1951 - Département des PeinturesPhoto Musée du Louvre/A. Dequier - M. Bard

En savoir plus sur cette peinture sur le site de la MNR

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque