Samedi 24 février 2018

La 34e édition des journées européennes du patrimoine sous le signe de la jeunesse

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 1 mars 2017

PARIS [01.03.17] – La ministre de la culture et de la communication Audrey Azoulay a annoncé le 27 février vouloir mettre la « jeunesse au cœur » de l’édition 2017 des journées européennes du patrimoine. Elles se tiendront les 16 et 17 septembre prochains.

Après une édition 2016 des journées du patrimoine guidée par l’esprit civique, c’est le thème de la « jeunesse » qui se trouve être au centre de sa 34e occurrence. Dans un communiqué de presse, le ministère de la Culture et de la Communication a affirmé sa volonté de se « tourner vers le jeune public » afin de le sensibiliser davantage au « patrimoine, à l’histoire de la Nation et à l’histoire de l’art. »

La ministre ne cache pas le rôle éducatif de l’événement puisqu’elle ajoute que « comprendre et connaître le patrimoine dans son contexte historique et social, c’est mieux appréhender la société dans laquelle nous vivons. » Ce thème veut mettre en lumière l’œuvre d’associations et « réseaux engagés dans l’éducation artistique et culturelle. » Pédagogie et formation seront donc les deux maître-mots du futur événement.

Les journées européennes du patrimoine sont un événement populaire qui draine chaque année de nombreux visiteurs. Depuis 34 ans que ces journées du patrimoine existent, 50 pays y prennent part pour montrer les œuvres, monuments et jardins qui font leur histoire. En France, aucun autre événement n’égale les journées du patrimoine en termes d’ampleur : l’année passée a compté près de 12 millions de visiteurs pour 17 000 sites ouverts au public. Reste à espérer que l’édition 2017 parviendra à intéresser plus de « jeunes » qu’à son habitude.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque