Kamel Mennour va ouvrir un nouvel espace avenue Matignon

Par Alain Quemin · lejournaldesarts.fr

Le 20 octobre 2015 - 563 mots

PARIS [20.10.15] – Déjà très présent à Saint-Germain-des-Prés, le galeriste Kamel Mennour va ouvrir un autre espace avenue Matignon à proximité des Champs-Elysées. Il espère ainsi capter une clientèle plus fortunée et moins mobile, séjournant dans ce haut lieu du luxe parisien.

Depuis 2012, l’espace des galeries d’art contemporain à Paris a bien changé. Après des décennies qui s’étaient caractérisées par un certain calme en termes de lieux de présentation et de vente d’oeuvres dans la capitale française, Thaddaeus Ropac a fait sauter les traditionnelles frontières du périphérique, en 2012, en ouvrant un second espace, spectaculaire, à Pantin, venant compléter sa galerie de la rue Debelleyme en plein cœur du Marais.

Quelques jours plus tard, il était imité par Larry Gagosian qui investissait, pour sa part, un immense entrepôt, au Bourget, en plus de sa galerie située dans le très chic 8ème arrondissement de Paris. Avec ce changement d’échelle, la concurrence entre galeries pour des espaces plus importants s’est considérablement accrue. Depuis, plusieurs galeristes ont ainsi ouvert des lieux supplémentaires dans Paris comme Emmanuel Perrotin, Nathalie Obadia ou Kamel Mennour, qui avait investi le bâtiment situé à l’entrée de sa galerie sur cour au 47 rue Saint-André des Arts, dans le 6ème arrondissement de Paris, mais aussi un troisième espace à quelques pas, rue du Pont de Lodi.

En maintenant et en renforçant même son implantation rive gauche, dans le quartier de Saint-Germain des Prés, Kamel Mennour adoptait un positionnement géographique très atypique dans le milieu des galeries d’art parisiennes les plus contemporaines très concentrées sur la rive droite de la Seine, dans le quartier du Marais. La situation sera bientôt différente, puisque la galerie kamel mennour ouvrira encore un nouvel espace, sur la très chic avenue Matignon, en plein cœur du 8ème arrondissement, au début de l’année 2016. Le lieu, qui devrait être de taille plus réduite que ses autres galeries, lui permettra de prendre place à deux pas des deux grandes maisons de ventes aux enchères Christie’s et Sotheby’s, ainsi que de la galerie leader dans le monde, Gagosian.

L’une des grandes galeries new-yorkaises, Pace, vient également d’annoncer son installation dans la capitale française, à deux pas, avenue de Messine. Ce sera également l’occasion pour la galerie kamel mennour de toucher la riche clientèle habitant dans les environs, mais aussi et surtout les étrangers fortunés séjournant dans les immeubles environnants ou dans les palaces voisins lors de leurs passages à Paris. Car, c’est un fait, ce type d’acheteurs est peu mobile et il évolue dans un périmètre très restreint, il faut donc aller le chercher là où il se trouve. Et si possible, une fois le contact établi, convaincre ces clients de gagner les galeries du Marais ou de Saint-Germain-des-Près.

Signe de cette nouvelle stratégie visant une clientèle a priori plus classique et attachée aux beaux quartiers les plus traditionnels, la galerie kamel mennour organisait récemment un événement en partenariat avec le très établi antiquaire Kraemer, qui fête ses 140 ans, en ses locaux du 43 rue de Monceau, au cœur du 8ème arrondissement. La présentation mêlait antiquités de haute volée et œuvres créées par quelques-uns des plus grands noms de l’écurie Mennour : Anish Kapoor, Daniel Buren ou Claude Lévêque. Soit une belle préfiguration des nouvelles visées de la galerie telles qu’elles devraient se déployer à partir de 2016 avenue Matignon.

Site internet de la galerie kamel mennour : www.kamelmennour.com

Légende photo

L’avenue Matignon, 10 avril 2015 © photo Ludosane

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque