Dimanche 23 février 2020

Jean-Louis Debré va présider le Conseil supérieur des archives

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 8 mars 2016 - 408 mots

PARIS [08.03.16] - Jean-Louis Debré, qui a quitté officiellement samedi 5 mars le Conseil constitutionnel qu’il a présidé pendant neuf ans, a été nommé président du Conseil supérieur des archives. Un organe de consultation qui se réunit au moins une fois par an.

Remplacé par Laurent Fabius à la présidence du Conseil constitutionnel au terme de son mandat de neuf années, Jean-Louis Debré a été nommé président du Conseil supérieur des archives à compter du 5 mars 2016. Il succède à ce poste à l’historienne Georgette Elgey.

« Jean-Louis Debré aura à cœur de relever le défi de placer les archives au centre du débat républicain et de valoriser leur fonction citoyenne » a affirmé Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, qui a nommé l’ancien président des Sages pour une durée de trois ans. « Sous sa conduite, le Conseil supérieur des archives sera le lieu de débats, d’échanges et de réflexions autour d’enjeux cruciaux que constituent pour notre société la conservation de sa mémoire à l’ère du numérique, l’accès aux sources de l’histoire pour tous les publics, ou encore la transmission d’un patrimoine commun » a ajouté la ministre, qui exprimera sa stratégie pour les archives et leur rôle dans la cité à l’occasion de la prochaine réunion du Conseil supérieur des archives.

Créé en 1988, le Conseil supérieur des archives est un organe de consultation chargé de conseiller la politique du ministre de la Culture « en matière d'archives publiques et privées ». Il peut être consulté sur les programmes de publication et de recherche, sur les questions liées au développement des nouvelles technologies, ainsi que sur le classement des archives privées considérées comme des archives historiques. Le Conseil se prononce aussi sur toute question qui lui est soumise par le directeur des Archives de France et examine le rapport d'activité de la direction des Archives de France. Il se réunit au moins une fois par an à l'initiative de son président.

Docteur en droit public, Jean-Louis Debré (71 ans) a notamment été ministre de l'Intérieur de 1995 à 1997, président de l'Assemblée nationale de 2002 à 2007 puis président du Conseil constitutionnel du 5 mars 2007 au 5 mars 2016. Son père, Michel Debré, dirigeait le groupe de travail chargé de la rédaction de la Constitution de la Ve République. Jean-Louis Debré a publié de nombreux ouvrages et prépare la sortie d’un livre tiré de son journal intime intitulé « Ce que je ne pouvais pas dire ».

Légende photo

Jean-Louis Debré dans son bureau du Conseil constitutionnel © Photo Jackolan1 - 2012 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque