Jeudi 13 décembre 2018

Henri Loyrette va quitter le musée du Louvre

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 décembre 2012 - 415 mots

PARIS [17.12.12] – Après 12 années passées à la tête du plus célèbre musée du monde, Henri Loyrette, son président a fait savoir qu’il ne souhaitait pas être reconduit dans ses fonctions.

Nommé à la direction du Louvre en 2001, Henri Loyrette (60 ans) a estimé qu’il était temps pour lui de « laisser le Louvre écrire une nouvelle page de son histoire ». Le Président de l’établissement public a en effet informé le Président de la République ainsi que le ministre de la Culture qu’il n’était pas candidat à un cinquième mandat.

D’après son entourage, il s’agit d’un choix personnel d’Henri Loyrette. On voit d’ailleurs mal comment il pourrait en être autrement. Avec l’annonce d’un record de fréquentation de près de 10 millions de visiteurs pour 2012 (contre 5,1 millions en 2001 à son arrivée), l’ouverture du pavillon des Arts de l’Islam, la récente ouverture de l’antenne de Lens, sans oublier la reprise active du projet Abou Dhabi, c’est un bilan plus que positif qu’Henri Loyrette présentera au terme de son mandat (en avril 2013), et il ne faisait guère de doutes qu’un cinquième mandat lui aurait été accordé. Il semblerait que le président du Louvre ait simplement « envie de faire autre chose, toujours au service de l’État ».

Interrogé récemment dans L'oeil sur le renouvellement de son mandat, Henri Loyrette avait cependant précisé « Ce n’est pas une question de mandat mais une question de projets. Quels projets puis-je mener à bien dans les années qui viennent ? Je vous l’ai dit, nous sommes dans une situation qui est un peu un entre deux, et cela me préoccupe beaucoup. J’ai envie de veiller au grain, de faire en sorte que ce que l’on a porté ne soit pas balayé par les difficultés rencontrées à l’heure actuelle. » Une déclaration qui laisse penser que le patron du Louvre entend garder un œil sur le musée même après la passation de pouvoir ou tout du moins qu’il emploiera activement les 4 mois de mandat qui lui restent à rechercher le successeur qui saura s’inscrire dans son ambition.

Si Henri Loyrette a su manœuvrer avec succès cet énorme vaisseau qu’est le Louvre, il quitte aussi le navire au moment où les nuages s’amoncellent à l’horizon. Les réductions budgétaires, le projet complexe du Louvre Abou Dhabi, le réaménagement du hall d’accueil du musée afin de gérer un flux toujours plus important de visiteurs constituent des problèmes sérieux avec lesquels le futur directeur du Louvre devra composer.

Légende photo

Henri Loyrette, président-directeur du musée du Louvre © Photo : Didier Plowy

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque