Google achète PlinkArt, un moteur de recherche visuelle

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 avril 2010 - 195 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [14.04.10] – Le géant américain Google renforce ses capacités de recherche visuelle avec l’achat de la société britannique Plink qui a développé une application d’identification d’œuvres d’art pour les téléphones portables.

Nouvelle acquisition pour Google, la deuxième depuis mars 2010. Le moteur de recherche vient d’acheter, pour un montant qui n’a pas été dévoilé, la start-up britannique Plink à l’origine de l’application Plinkart, une application pour smartphones sous la plateforme mobile de Google, Android. L’annonce a été faite sur le blog de l’entreprise.

PlinkArt permet d’identifier et d’avoir toutes les informations nécessaires en un clin d’œil sur une œuvre d’art simplement en la prenant en photo avec son téléphone portable, sous réserve que celle-ci figure sur sa base de données qui compte déjà plus d’une dizaine de milliers d’œuvres cataloguées. L’application a remporté un vif succès : 50 000 utilisateurs depuis son lancement en mars 2010.

Cette acquisition vient compléter le service Goggles, un système de recherche visuelle et d’analyse de Google, qui utilise également la reconnaissance d’image. Les cofondateurs de la start-up, Mark Cummins et James Philbin, rejoindront l’équipe de Goggles pour développer les services autour de ce concept au sein de Google.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque