XIXe siècle

L’Hermitage lève le voile sur la collection Bührle

Par Élisabeth Santacreu · Le Journal des Arts

Le 24 mai 2017 - 531 mots

La Fondation de l’Hermitage présente les chefs-d’œuvre impressionnistes de la collection du marchand d’armes zürichois enrichi pendant la Seconde Guerre mondiale. Un inventaire éclaire la provenance de certaines œuvres à l’origine litigieuse.

LAUSANNE - Parlant de l’exposition de cinquante-cinq œuvres de la collection Bührle à la Fondation de l’Hermitage qu’elle dirige, Sylvie Wuhrmann, co-commissaire, ne cache pas son enthousiasme, car « la collection a été très peu montrée hors des murs du musée de la Fondation où elle était d’un accès restreint, d’autant plus depuis 2008 et le vol à main armée dont elle a été victime ». En février 2008, quatre tableaux – Le Garçon au gilet rouge de Paul Cézanne, Champ de coquelicots près de Vétheuil de Claude Monet, Ludovic Lepic et ses filles d’Edgar Degas et Branches de marronniers en fleurs de Vincent Van Gogh – avaient disparu de leur villa zurichoise. Ce fait divers a mené à la fermeture du musée de la Fondation Bührle, en attendant l’inauguration en 2020 d’une aile additionnelle au Kunsthaus (le musée des beaux-arts) de Zurich pour l’accueillir. Outre les icônes de la collection de la Fondation, l’exposition de Lausanne présente six des dix œuvres ayant appartenu à Emil Bührle entrées en 2016 à la Fondation suite au legs de son fils, Dieter.

L’Hermitage redonne aux trésors d’Emil Bührle (1890-1956) le cadre d’une maison du XIXe siècle qui fut longtemps le leur, un atout malgré la présence gênante de reflets sur les vitres protégeant les toiles accrochées face aux fenêtres. Lukas Gloor, directeur de la Fondation Collection Emil Georg Bührle et co-commissaire se félicite, dans la première pièce, d’avoir « réussi à quasiment reconstituer une salle de portraits du musée de Zurich ». Pour montrer la démarche du collectionneur, il y fait figurer le Portrait d’homme (vers 1660) de Frans Hals « annonçant l’impressionnisme ». On trouve ici La Liseuse (1845-1850) de Camille Corot qui, raconte Lukas Gloor, « compte parmi les tableaux que Bührle a achetés deux fois. D’abord pendant la Seconde Guerre mondiale puis, en 1948, lorsque le tribunal fédéral de Lausanne a jugé que Bührle devait restituer treize tableaux spoliés achetés pendant la guerre. Immédiatement, Bührle a fait une offre au marchand Paul Rosenberg pour racheter La Liseuse .»

Les pères de la modernité réunis
À côté, la « salle des chefs-d’œuvre », selon Lukas Gloor, reflète également une pièce semblable du musée de Zurich. On y trouve le Monet et le Cézanne volés en 2008, L’Offrande (1902) et Tournesols sur un fauteuil (1901) de Gauguin et Le Semeur (1888) de Van Gogh. Les six autres Van Gogh de la Fondation Bührle sont en ce moment présentés à la Fondation Vincent Van Gogh d’Arles.
La suite de l’exposition égrène une succession d’œuvres remarquables, impressionnistes et modernes, dont La Petite Irène (1880) de Renoir et L’Italienne (1917) de Picasso, artiste tardivement apprécié par Bührle. Une petite salle sous les combles est réservée à l’histoire de la collection. On y découvre deux des faux tableaux achetés par l’industriel, ainsi qu’une évocation du marché de l’art pendant la Seconde Guerre mondiale. Car l’une des grandes activités de Lukas Gloor, ces dernières années, a consisté à documenter chaque œuvre ayant figuré dans la collection Bührle ; travail essentiel publié à la fin du catalogue de l’exposition (éd. Fondation de l’Hermitage-La Bibliothèque des Arts).

Chefs-d’œuvre de la collection Bührle
Jusqu’au 29 octobre, Fondation de l’Hermitage, 2 route du Signal, Lausanne (Suisse).

Calme et exaltation, Van Gogh dans la collection Bührle
Jusqu’au 17 septembre, Fondation Vincent Van Gogh, 35 ter rue du Docteur-Fanton, 13200 Arles.

Légende Photo
Paul Gauguin, L'offrande, 1902, huile sur toile, 68,5 x 78,5 cm, Fondation Collection E.G. Bührle, Zurich. © Photo : SIK-ISEA/J.-P. Kuhn.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°480 du 26 mai 2017, avec le titre suivant : L’Hermitage lève le voile sur la collection Bührle

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque