Samedi 14 décembre 2019

Entièrement restaurée la Pièce des bains de Marie-Antoinette à Versailles rouvre au public

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 novembre 2011 - 417 mots

VERSAILLES [10.11.11] - La nouvelle salle des bains de Marie-Antoinette au château de Versailles a été inaugurée le 7 novembre 2011. Les travaux de restauration et de remeublement, estimés à 200 000 euros, ont été financés par la société des Amis de Versailles et la société des Amis européens de Versailles. Pour restituer l’ambiance d’époque, l’artiste Isabelle de Borchgrave a créé une scénographie originale faite d’œuvres en papier.

Le château de Versailles continue le programme de rénovation de ses espaces, destiné à rendre plus lisible la fonction initiale de ses différentes salles. Après le cabinet de la Garde-Robe du Roi en 2008, et le balcon des Cerfs en septembre 2011, le public a pu découvrir, le 7 novembre 2011, la nouvelle Pièce des bains de Marie-Antoinette. Les 200 000 euros de travaux, entièrement pris en charge par la société des Amis de Versailles et sa filiale européenne créée en 2010, ont été divisés en 3 parties : restauration du décor, remeublement et installation muséographique.

La Pièce des bains, aménagée pour Marie-Antoinette en 1788, se trouve dans le Petit appartement de la Reine, situé au rez-de-chaussée du corps central. A l’époque, elle avait été décorée avec des boiseries dessinées par Richard Mique et sculptées par les frères Rousseau. Les décors avaient été démontés par Louis Philippe dans les années 1830 puis remis en place en 1984, lors d’une première phase de restauration. Les travaux contemporains ont constitué à rafraîchir les boiseries et à concevoir un nouvel éclairage.

La question du mobilier posait davantage problème, les archives du Garde-meuble de la Reine ayant disparu durant la Révolution française. La reconstitution de la pièce a donc été faite à partir d’études d’inventaires et d’iconographies. Grâce aux dépôts du Mobilier national et du Musée du Louvre ainsi qu’aux dons de la société des Amis du château de Versailles, la salle accueille maintenant 3 fauteuils en acajou de Georges Jacob, une paire de bras de lumière de François Rémond, un seau à laver les pieds en porcelaine de Sèvres ou encore une baignoire en cuivre.

Une scénographie a été imaginée par le couturier et mécène Hubert de Givenchy pour permettre une meilleure recontextualisation. Il a commandé à l’artiste belge Isabelle de Borchgrave la reconstitution d’une scène de vie : Marie-Antoinette devant sa coiffeuse, entourée de ses femmes de chambre. Les trois mannequins, le miroir et les rideaux ont été entièrement réalisés en papier. Exposées pendant 1 an, ces œuvres, ainsi que la Pièce des bains, ne seront accessibles au public que dans le cadre de visites-conférences.

Légende photo

Jean-Baptiste Boulard (vers 1730-1789), lit à la polonaise à deux chevets cintrés et son baldaquin (1785), salle de bains de Marie-Antoinette, Petit appartement de la reine, rez-de-chaussée, Château de Versailles (état avant les travaux de restauration). - © photo Myrabella - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque