Samedi 29 février 2020

Collection

Le bureau de Marie-Antoinette de retour à Versailles

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 23 mars 2011 - 212 mots

VERSAILLES

PARIS [23.03.11] – Le bureau de Marie-Antoinette réalisée par l’ébéniste Riesener, a été acquis par l’Etat et retrouvera ses appartements à Versailles. Cette acquisition a été rendue possible grâce au mécénat et s’inscrit dans une volonté de remeublement du château.

Le bureau de Marie-Antoinette, réalisé par l’ébéniste Jean-Henri Riesener est de retour à Versailles. L’Etat, grâce au mécénat du groupe LVMH et de Sanofi-Aventis, a acquis cette « œuvre d’intérêt patrimonial majeur » auprès d’un grand antiquaire parisien pour la somme de 6,75 millions d’euros.

Cette acquisition vient enrichir les collections de Versailles, qui poursuit sa politique de remeublement du château, engagée depuis les années 1950. En effet, après la Révolution française de 1789, de nombreux meubles ont été dispersés (environ 17 000 lots) et vendus aux enchères.

Nombre d’entre eux se trouvent actuellement dans les résidences royales en Grande-Bretagne ou dans les musées étrangers. Le musée du Louvre, détenteur de beaucoup de pièces a été exempté de restitution, mais il développe ses prêts à Versailles.

Cet élégant bureau de bois d’amarante et de sycomore, décoré de bronzes dorés, est représentatif du style Louis XVI. Commandé initialement pour le salon de la Reine dans sa maison au Hameau, il sera cependant présenté dans le Cabinet Doré du grand appartement de la Reine.
(Avec AFP)

Légende photo

Le Cabinet Doré de Marie-Antoinette avec son bureau réalisé par Jean-Henri Riesener © Château de Versailles, Christian Milet

Thématiques

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque