En Grèce, le ministre de la Culture veut poursuivre le plan de rénovation des musées malgré la crise

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 30 novembre 2011

ATHENES (GRECE) [30.11.11] - En 2010, un plan de rénovation des principaux sites et musées grecs avait été lancé pour remettre aux normes des institutions souvent privées de services élémentaires comme de toilettes ou d’un accès dédié aux personnes en situation de handicap. Après un week-end troublé par la menace d’une grève générale des gardiens de sites, le ministre de la Culture, Pavlos Geroulanos, a assuré, le 28 novembre 2011, poursuivre cette entreprise malgré la crise. 177 sites sont concernés par les travaux, dont une part sera financée par l’Union européenne.

Le ministre grec de la Culture, Pavlos Geroulanos, a déclaré lors d’une conférence de presse, le 28 novembre 2011, vouloir revaloriser les sites et musées de son pays. Parmi ses propositions : la relance du plan de rénovation des lieux patrimoniaux, initié en 2010, la mise en place de billetteries électroniques et d’un système de guidage par téléphone portable dans les 20 principaux sites (dont l’Acropole, le sanctuaire de Delphes et Olympie) et la création d’un label certifié « Monuments et musées de Grèce ». « Franchir ce pas est nécessaire malgré, ou du fait de la crise économique qui assèche les caisses publiques » a-t-il déclaré. Ces mesures seront en partie financées par l’Union européenne.

Cette annonce intervient après un week-end de crise dans les monuments et sites grecs. Le 25 novembre 2011, la Peyfa, le syndicat des gardiens de sites archéologiques, avait menacé de faire grève en raison du nombre important de retards de paiement des salaires. Mais à l’issue des négociations avec le gouvernement, il a retiré son préavis. Aujourd’hui encore, sur les 177 sites et musées grecs payants, plus de la moitié ne possèdent pas les services de base tels que des toilettes, un accès adapté aux personnes en situation de handicap ou encore une boutique. La crise économique qui secoue le pays a eu comme conséquence directe la baisse du tourisme culturel qui représente pourtant 17 % du PIB du pays.

Légende photo

Vue du site archéologique de Delphes - © photo Laslo Varga - 2009 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque